Rézine propose à ses membres de se relier à Internet via plusieurs techniques :

  • Le xDSL qui utilise le fil du téléphone fixe.
  • Un tunnel chiffré (appelés aussi « VPN ») qui se greffe sur une autre connexion Internet existante.
  • La radio qui utilise l'air comme support et la radio directionnelle comme technologie.

Ces trois techniques sont un point de départ. Nous souhaitons faire exister un Internet libre, et nous pourrons mettre en place à l'avenir d'autres techniques si elles sont pertinentes et à notre portée.

Et quelque soit le moyen utilisé par les membres de Rézine pour se connecter à Internet, nous souhaitons les encourager à y héberger leurs propres services.

Pourquoi faire un fournisseur d'accès à Internet local ?

Internet est avant tout un réseau de réseaux. Les réseaux qui le composent existent avec du cuivre, des fibres optiques et des machines pour les faire tourner. Ces objets existent dans un monde matériel et donc dans un territoire donné.

Les membres de Rézine souhaitent mettre en place un morceau d'Internet dans leur pays. Nous souhaitons donc retrousser nos manches de paysans du monde numérique et faire le nécessaire, localement, pour que cela soit possible.

Pourquoi vous dites « sans filtrage » ?

La majorité des connexions « grand public » est assujetie à des règles de filtrage. Certaines de ces règles bloquent des sites, d'autres vont simplement jouer sur la qualité de connexion (vitesse ou fiabilité). Rézine ne mettra pas en place de telles politiques de filtrage. Tous les paquets de données sont égaux, Rézine les transporte sans regarder leur usage ni leurs destinations.

Une exception cependant : en cas d'attaque vers une liaison ADSL précise, Rézine pourra mettre en place du filtrage pour limiter la casse. Mais cela se fera en concertation avec l'abonné·e, et en toute transparence.

Mais si la loi impose de bloquer l'accès à un site ?

Si une décision judiciaire, après toutes les vérifications et recours possibles, impose réellement à Rézine de bloquer l'accès à un site, Rézine y répondra. Il sera néanmoins toujours possible aux abonné·e·s de Rézine d'utiliser des dispositifs de contournement de censure, tel que le réseau Tor.

Comment va se passer le dépannage ?

Rézine fonctionne selon le principe du best effort : on fait de notre mieux. C'est une association de bénévoles. On ne peut donc pas garantir qu'il y aura toujours une personne sur le pied de guerre prête à dépanner en cas de problèmes.

Mais il est important de souligner que Rézine existe par les efforts de ses abonné·e·s : les premières personnes à consommer les services de Rézine sont les membres de Rézine. En cas de problèmes, il y a de fortes chances qu'ils soient vite détectés, analysés et corrigés.

La dimension locale et associative de Rézine permet aussi de s'entraider face à nos problèmes en se voyant en chair et en os. Pourquoi ne pas prendre son vélo pour pouvoir jeter un oeil au modem récalcitrant d'un autre abonné, plutôt que de passer une heure au téléphone à se faire dicter des commandes obscures ?

Pourquoi est-ce que c'est aussi cher ?

Rézine est un tout petit acteur d'Internet, et ne peut pas bénéficier des économies d'échelles, ni de la force de négociation commerciale des grosses structures. C'est l'un des aspects.

L'autre aspect, c'est que Rézine ne possède pas son propre réseau physique mais loue celui d'autres opérateurs. Comme ces derniers fournissent eux aussi de l'accès Internet, il n'est pas dans leur intérêt (économique) de proposer des prix moins chers que celui qu'ils facturent à leurs propres clients…

C'est aussi ce qui explique la différence de prix entre l'accès xDSL et l'accès par tunnel : au niveau technique, ces deux méthodes sont quasi-identiques pour Rézine. Mais l'une passe par du transit Internet (dont le coût a énormément baissé ces dernières années), et l'autre par la paire cuivre, propriété exclusive de France Télécom, qui nous le fait bien savoir.

Pour ce qui est de la radio, cette technique nous permet de nous autonomiser justement parce que nous possédons les moyens matériels avec lesquels nous relions nos abonné·e·s.

Enfin, il est possible de diminuer les coûts en se répartissant les frais à plusieurs : contrairement à beaucoup d'autres opérateurs Rézine n'interdit pas de partager ses connexions à Internet. Au contraire, les bénévoles sont prêts à vous aider à mettre en place le nécessaire pour mutualiser une connexion à l'échelle d'un immeuble ou de quelques maisons.