Le réseau qui va structurer le développement de l'Internet pour les particuliers pour les années à venir est la fibre optique.

Quels sont les acteurs des réseaux en fibre optique en Isère ? Rézine s'intéresse avant tout aux réseaux très haut débit à destination des particuliers, c'est à dire au FTTH : cette page présente donc l'écosystème FTTH isérois.

Zones d'initiative privée

De façon générale en France, les zones les plus peuplées sont déployées en FTTH par des acteurs privés, principalement Orange et SFR, sur la base de déclarations d'intentions. Ces acteurs visent naturellement les zones les plus rentables à court terme, donc les plus densément peuplées. Une fois qu'un opérateur privé a déclaré vouloir déployer dans une zone donnée, aucun acteur public n'est à même de déployer des réseaux FTTH sur ce même territoire, même si aucun déploiement n'a eu lieu jusqu'ici ou si la couverture est encore partielle.

En Isère, ces zones d'initiative privée sont les suivantes :

  • une grande partie de la Métropole grenobloise
  • Vienne et son agglomération
  • Bourgoin-Jallieu
  • Voiron

Ces zones couvrent une grande partie de la population isèroise mais une très faible partie du territoire, comme le montre la carte suivante tirée du site de l'ARCEP :

Dans ces zones, Rézine ne peut pour l'instant pas proposer d'abonnement FTTH. Le coût d'entrée sur les réseaux d'Orange et de SFR est bien au-delà des capacités financières de Rézine, et ne permettrait pas de proposer des abonnements à un tarif raisonnable.

Réseau d'Initiative Publique (RIP)

Sur tout le reste du territoire, c'est à dire la grande majorité, c'est le département qui est en charge de déployer le réseau FTTH, à travers des financements allant des communes à l'Europe en passant par l'État. Il s'agit alors de Réseaux d'Initiative Publique ou RIP.

En Isère, comme dans beaucoup d'autres départements, le choix s'est porté sur une Délégation de Service Public (DSP), c'est-à-dire qu'un appel d'offres est passé pour qu'une entreprise construise, entretienne et exploite le réseau. Cependant, ce réseau appartient bien à la collectivité et elle est en garde la possession à la fin du contrat de délégation.

La DSP a été attribuée à SFR Collectivités en avril 2016. Depuis, le déploiement avance à son rythme : la carte ci-dessous donne l'état du déploiement en janvier 2019.

Concrètement pour Rézine, les conditions d'accès à ce réseau FTTH pour un petit FAI comme nous sont plutôt bonnes, que ce soit en terme technique ou financier. La raison est simple : c'est le département qui fixe ces conditions d'accès et non SFR ! Ainsi, la collectivité peut veiller à ce que tous les opérateurs aient des conditions d'accès correctes. Par ailleurs, le code des collectivités territoriales stipule que les réseaux mis en place par la collectivité doivent être accessibles à tous les opérateurs sans discrimination. Ce texte n'est pas toujours facile à faire valoir, puisqu'il faut alors définir ce que veut dire « sans discrimination », mais il permet déjà à Rézine d'être légitime dans sa demande d'accès au réseau de l'Isère.

Au vu de ces éléments et des discussions en cours avec Isère Fibre, Rézine a donc prévu commencer à opérer sur ce réseau courant 2019 !

Pour aller plus loin

Le site du département donne une date prévisionnelle du déploiement de la fibre par commune

La page sur l'Isère dans le baromètre FTTH de la Fédération FDN : Analyse du RIP Isère THD. Il existe également une vidéo créée par la fédération qui explique ce baromètre, sa raison d'être et ses résultats.

Le SDTAN (Schéma Directeur Territorial d'Aménagement Numérique) est le document qui définit les grandes lignes du développement des réseaux très haut débit à l'échelle du département. Celui de l'Isère (version 2 datant de 2015) est disponible ici : http://www.avicca.org/document/15714/dl

La carte fibre de l'ARCEP donne des statistiques et prévisions de déploiement par commune, mais ce n'est pas encore très à jour pour l'Isère : https://cartefibre.arcep.fr/