Ceci est le texte du message d'anonce envoyé le 1er juin 2012 sur notre liste d'annonces. Certaines formulations sont peu adaptées à une page web…

La mise en place de Rézine, fournisseur d'accès associatif, à partir de pas grand chose nous a beaucoup occupé, car il faut être partout : à l'administratif, à la trésorerie, à la comptabilité, à la technique réseau, aux choix de positionnements, à la communication et des « négociations » avec les entreprises ou associations avec lesquelles nous allons devoir collaborer.

On a foncé plutôt que, comme vous l'aurez remarqué, prendre le temps de donner des nouvelles ! Alors nous voici en train de relever le nez du guidon pour raconter où nous en sommes.

Voici pour la petite ratatouille de résumés et quelques perspectives pour les prochains mois :

Bureaucratie de l'État

Au niveau de la paperasse administrative, la majorité des démarches ont été faites en janvier. Nous avons créé l'association, parue au journal officiel, et ouvert un compte en banque. Nous avons fait notre déclaration auprès de l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes), formalité obligatoire pour toute organisation qui souhaite exploiter des réseaux ouverts au public.

Obtenir des adresses Internet

Quand on veut être fournisseur d'accès à Internet, il est nécessaire de fournir une adresse IP à ses abonné·e·s. Pour cela, il nous faut donc « louer » un bloc d'adresses IP qui seront utilisables uniquement par Rézine et que nous pourrons donc attribuer à nos membres.

En Europe, cette « location » se négocie auprès du RIPE qui délègue la gestion administrative à des LIR (Local Internet Registry). Rézine est cependant une structure trop petite pour remplir ce rôle.

Nous sommes donc passés par les services de Gitoyen, un opérateur Internet associatif auquel nous avons également adhéré. Il est donc devenu notre « Local Internet Registry » et a pu relayer nos demandes auprès du RIPE.

Après quelques tractations, nous voici donc avec la responsabilité de 512 adresses IPv4 : de 193.33.56.0 à 193.33.57.255.

L'IPv6 s'impose doucement comme évolution nécessaire d'Internet afin que tout le monde puisse accéder au réseau. Malheureusement, nos tractations pour obtenir des adresses ont pour l'instant échouées. On réfléchit à de nouveaux plans, entre autres avec d'autres associations de la fédération FDN…

Adhésion à la Fédération FDN

Nous avons adhéré à la FFDN qui est une association issue de la dynamique de FDN et regroupant des fournisseurs d'accès à Internet à but non lucratif. La FFDN a pour but de promouvoir le développement de ce type d'initiatives et de développer une communauté de partage des pratiques liées à la mise en place de FAI locaux. Elle peut être également un support juridique et un relai politique vis-à-vis des instances qui mettent le nez dans Internet.

Rézine s'est également retrouvé embarqué dans la campagne d'adhésion de la fédération. Nous en sommes actuellement à 903 adhésions sur l'objectif de 1000. Parlez de Rézine et des autres FAI locaux autour de vous ! :)

Réseaux, machines et logiciels

Sur le plan de la technique, en plus d'avoir mis un premier site web sur pied, nous avons fait l'inventaire des chantiers à faire, réparti le travail entre nous et discuté de la façon dont on s'organisait pour cette première phase de mise en place.

Plus largement, nous avons discuté et écrit les premières spécifications de notre « système d'informations » (S.I.) qui nous permettra de gérer les abonnements, le montage des connexions, la gestion des factures et des paiements, etc. Le code devrait arriver sous peu, à suivre sur : https://atelier.gresille.org/projects/ambre.

Ce 16 juin a été un moment important : nous sommes allés « racker » (poser dans une armoire à machines) une nouvelle machine à l'IN2P3, centre de données et de calculs situé sur le campus de la Doua à Lyon. Nous partageons cette machine avec Grésille et Illyse au sein de Grenode. Elle hébergera l'essentiel de l'infrastructure de Rézine, et c'est par elle que transiteront les connexions des membres.

L'armoire où se trouve cette machine est gérée par Rézopole, une association qui participe à Internet en montant, dans différentes régions, des points d'interconnexions entre opérateurs. Pour l'instant, c'est à travers leur point d'interconnexion lyonnais que passera la majorité des connexions de Rézine.

Fournisseur de collecte ADSL

Une autre problèmatique sur laquelle nous avons passé beaucoup de temps et d'énergie est celle de la collecte ADSL : la liaison depuis la prise téléphonique de l'abonné·e jusqu'à notre machine posée à Lyon.

Quelques critères que nous avons eu à prendre en compte :

  • le coût des lignes ;
  • les coûts de la mise en place ;
  • les temps de mise en place ;
  • l'expérience d'autres structures ;
  • la géographie du réseau ;
  • la possibilité de reprendre des lignes déjà chez FDN ;
  • la qualité présumée des interventions en cas de problèmes ;
  • l'automatisation des parties administratives ;
  • les modes de facturations ;
  • les évolutions des modes d'accès à Internet…

et on en oublie sûrement.

Bref, on vous épargne les longues discussions et les grilles d'analyses, mais nous (Rézine et Illyse) avons finalement décidé de mutualiser notre collecte au sein de Grenode, et, nous avons choisi de poursuivre notre contact avec l'entreprise lyonnaise Lasotel.

Pour la suite…

Nous sommes maintenant au stade où tout ne dépend plus que de nous-mêmes avant de pouvoir fournir des connexions ADSL et tunnels chiffrés.

Des gros chantiers (mais plutôt enthousiasmants) en perspective : travailler sur le système d'information, réaliser un « modèle réduit » de FAI pour pouvoir tester notre infrastructure, comprendre et documenter les différents logiciels, mettre en place l'interconnexion avec la collecte et déployer le tout…

Mais ce n'est pas tout ! Le site public va aussi être enrichi en textes informatifs et pédagogiques sur la notion de FAI et sur l'aide à l'auto-hébergement (avoir son propre serveur avec ses propres services à la maison), autre thème important dans les réflexions de libertés numériques et d'indépendance.

Discuter et se rencontrer

Des membres de Rézine seront aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Genève. N'hésitez pas à venir nous y rencontrer autour du stand de FDN et de la Fédération FDN.

Et c'est toujours possible de nous contacter pour plus d'informations ou pour s'inviter à boire un verre !

-- L'équipe de Rézine