Pour suivre les mises à jour de nombreux blogs, sites web d'actualités, rien ne vaut un lecteur de flux rss. Ce service permet donc, en quelque sorte, de regrouper l'ensemble des sites que l'on a l'habitude de visiter sur un seul et même site.

Lecteur de flux rss KrissFeed

Installation

Commençons par récupérer le code du projet kriss_feed via git. Pour cela, vous devez avoir installé git :

apt-get install git

Se déplacer dans le répertoire dans lequel on veut installer KrissFeed (dans la documentation nous gardons la cohérence en installant dans /var/www mais vous pouvez installer dans votre répertoire personnel par exemple) :

cd /var/www

Réccupérez les fichiers du logiciel :

git clone https://github.com/tontof/kriss_feed.git

Cela vous crée un répertoire kriss_feed. Positionnons correctement les permissions sur l'arborescence afin de la rendre accessible par le serveur web :

find /var/www/kriss_feed -type d -exec chmod 705 {} \;
find /var/www/kriss_feed -type f -exec chmod 604 {} \;

Voilà, KrissFeed est maintenant installé, il est maintenant temps de se connecter à l'interface web de KrissFeed à l'url suivante : http://example.org/kriss_feed/

Configuration

Lors de l'accès à l'interface web, KrissFeed nous demande un login et un mot de passe pour se connecter, choisissons le login et le mot de passe de notre choix à la première connexion, ils seront nos identifiants pour l'unique utilisateur de KrissFeed.

Nous pouvons maintenant configurer KrissFeed et ajouter nos flux rss en important notre fichier opml (si nous en avons un). Un fichier opml est un fichier xml qui liste les flux rss que vous suivez. Tout logiciel de lecture de flux rss digne de ce nom devrait être capable d'exporter la liste des flux suivis dans un fichier d'export au format opml.

Ensuite, si l'on souhaite que notre lecteur de flux rss se mette à jour pour vérifier s'il y a de nouveaux articles pour chacun des flux suivis, il faut configurer une tâche cron pour une mise à jour régulière des flux par la commande suivante :

sudo crontab -e

Puis copier coller la ligne de crontab disponible dans la partie configuration de l'interface web de kriss feed.

KrissFeed est volontairement simple et ne propose qu'un unique utilisateur. Si on souhaite permettre à une autre personne d'utiliser KrissFeed, il suffit d'installer une seconde instance de KrissFeed dans un autre répertoire, comme par exemple /var/www/kriss_feed_de_mon_voisin/.

Pour plus d'information, le site web de kriss_feed est très complet.

Selfoss

Comme KrissFeed, Selfoss fonctionne en mono-utilisateur. Dès lors, il faut une installation ainsi qu'une base de données par utilisateur. C'est pour cette dernière raison nous ne détaillerons que l'installation avec une base de données Sqlite qui tiens dans un fichier du répertoire de Selfoss et est donc totalement autonome. Il n'y a donc pas nécessité de créer une base donnée dans Mysql juste pour un utilisateur. Pour utiliser Sqlite, il vous suffit d'installer le paquet par la commande suivante : apt-get install sqlite3.

Installation pour un utilisateur

Commençons par créer un espace pour accueillir les fichiers de Selfoss.

mkdir /var/www/selfoss
cd /var/www/selfoss

Télécharger les fichiers de Selfoss en récupérant le lien de la dernière version. Allez sur cette page, copiez l'adresse du lien par clic-droit sur "download" puis lancez la commande suivante :

wget http://selfoss.aditu.de/selfoss-X.XX.zip

Dézippez l'archive :

cd /var/www/selfoss/ && unzip selfoss-X.XX.zip 

Il faut ensuite un fichier de configuration. Pour cela, il faut copier le ficher default.ini :

cp defaults.ini config.ini

Si vous utilisez la base de données Sqlite, vous n'avez rien à modifier dans le fichier. Le reste de la configuration se fera par la suite.

Pour finir, donnez les bons droits :

chown -R www-data /var/www/selfoss
chmod -R 750 /var/www/selfoss

Configuration du serveur web

Il faut ensuite pouvoir acceder à Selfoss. Pour cela, il faut créer un Vhost :

nano /etc/apache2/sites-available/selfoss

et y mettre dedans :

<VirtualHost *:80>
ServerName selfoss.example.org 
DocumentRoot /var/www/selfoss/

        <Directory /var/www/selfoss/>
                Options -Indexes FollowSymLinks MultiViews
                AllowOverride All
                Order allow,deny
                allow from all
        </Directory>
</VirtualHost>

Activez ensuite le Vhost :

a2ensite selfoss
service apache2 reload

Vous pouvez maintenant accéder et utiliser Selfoss par l'adresse http://selfoss.example.org

Configurations de Selfoss

Toute la configuration se fait dans le fichier config.ini.

Si vous voulez sécuriser votre service Selfoss, il est possible de créer un couple utilisateur et mot de passe. Selfoss contient un générateur de hachage de mot de passe. Rendez-vous sur votre service Selfoss par cette adresse : http://selfoss.example.org/password

Rentrez votre mot de passe et récupérer la suite de caractère générée. Collez cette suite de caractère dans votre fichier config.ini :

username=user1
password=<votre-suite-de-caractère>

Pour tout le reste de la configurations, reportez-vous à la page de Selfoss section "documentation".

Mise à jour des flux rss

La mise à jour des flux doit être configurée car elle n'est pas possible par l'interface web. Pour cela, il faut lancer une tache régulière par un système cron.

nano /etc/crontab

Et ajoutez la ligne suivante :

*/5 * * * * root /usr/bin/php -f /var/www/selfoss/update.php

Dans ce cas, la commande sera lancée en temps que root. La commande consiste à executer le programme de mise à jour de Selfoss situé dans /var/www/selfoss. Cette commande est lancée toutes les 5 minutes. Pour plus de détails sur la synthaxe de cron, visitez cette page

Cas de plusieurs utilisateurs

Comme KrissFeed, Selfoss fonctionne en mono-utilisateur. Dès lors, il faut une installation ainsi qu'une base de données par utilisateur. Différentes solutions s'offrent à vous si vous avez plusieurs d'utiliseurs :

  • Créer un répertoire dans /var/www/ dédié aux différentes instances de Selfoss (une par utilisateur). Prenons par exemple /var/www/selfoss. C'est dans ce répertoire que nous créerons les différentes installations pour les utilisateurs : /var/www/selfoss/user1, /var/www/selfoss/user2, etc…

  • Si les utilisateurs ont un répertoire personnel sur le serveur, il est possible d'installer Selfoss dans ces répertoires. Nous aurons donc /home/user1/selfoss, /home/user2/selfoss, etc…

Cela dépend de votre choix de configuration d'Apache.

Solution 1

En prenant exemple sur le premier point ci-dessus, il faut tout d'abord créez un répertoire pour un utilisateur :

mkdir /var/www/selfoss/user1

C'est dans ce répertoire que l'on va installer les fichiers de Selfoss.

En reprenant notre exemple de la partie précédente, il faudrait donc taper la commande suivante afin de récuperer les fichiers de notre premier utilisateur :

mkdir /var/www/user1 && mv /var/www/selfoss/ /var/www/user1/. && mv /var/www/user1 /var/www/selfoss/.

Par la suite, il suffit de copier le contenu de user1 et ensuite d'adapter le fichier de configuration pour un autre utilisateur :

cd /var/www/selfoss && cp -avR user1 user2

Mettre les bons droits :

chown -R www-data /var/www/selfoss/ && chmod -R 750 /var/www/selfoss/

Notre installation pour notre deuxième utilisateur est utilisable. Le service du user1 est joignable à l'adresse http://selfoss.example.org/user1 et celui du user2 à l'adresse http://selfoss.example.org/user2 sans même toucher au serveur web.

Solution 2

Si on veut que chaque utilisateur ait son service séparé on peut installer chaque instance de Selfoss dans le répertoire personnel de l'utilisateur. Imaginons que chacun de vos utilisateur possède un espace web personnel qu'il peut joindre par l'adresse http://user1.example.org. Il suffira donc d'installer Selfoss à la racine de cet espace pour que l'utilisateur puisse y acceder par l'adresse http://user1.example.org/selfoss/.

Pour cela, adaptez la première partie de la documentation ci-dessus afin d'installer Selfoss pour chaqun de vos utilisateurs. Nous prendrons en compte que chaque utilisateur a un répertoire accessible par le web. Ce répertoire serait /home/<user>/web et pourrait éventuellement être sécurisé par une méthode comme celle-ci. Cette sécurité vous permettra de ne pas avoir à gérer un mot de passe pour Selfoss. On installe donc Selfoss dans le répertoire /home/user1/web/selfoss et on configure un Vhost pour apache :

nano /etc/apache2/site-available/perso-user1

En y mettant dedans par exemple :

<VirtualHost *:80>
ServerName user1.example.org
DocumentRoot /home/user1/web/
</VirtualHost>

Activons ce Vhost :

a2ensite perso-user1 && service apache2 reload

Si on veut sécuriser l'accès, il faut mettre un fichier .htaccess dans le répertoire /home/user1/web. Pour cela, vous pouvez suivre la section dédiée

Répetez ensuite cette opération pour un autre utilisateur.

Utilisation avec mysql

Autres lecteurs

  • miniflux qui est cependant trop minimaliste